Ça fait déjà des mois que vous vous disiez qu’il vous faut revendre votre voiture et en acheter une autre. Seulement, vous n’avez plus droit à la procrastination maintenant qu’elle est totalement en panne et ne roule plus. Que faire avec une telle nuisance ? Qui voudrait bien vous en débarrasser ? 

Ne vous en faites pas, il y aura toujours des vendeurs prêts à faire un rachat de voiture non roulante, comme la vôtre. Oui, oui ! Vous avez bien lu. Vous ferez même une bonne vente. Lisez la suite de l’article pour comprendre.

La vendre à des sociétés d’export de voitures d’occasion

Vous l’ignorez probablement, mais il y existe tout un secteur d’activité axé sur le  rachat de voitures en panne et des voitures non roulantes. Ces sociétés achètent ces voitures hors service à leurs propriétaires, qui sont, pour la majorité des cas, des particuliers ou des entreprises industrielles. Ensuite, elles les exportent et les revendent à des concessionnaires étrangers, notamment des polonais et les ukrainiens. Avant de conclure la vente, lisez bien les conditions d’achat imposées par ces sociétés.

La vendre à un particulier

Très difficile de trouver un citoyen ordinaire qui soit intéressé par un tel achat. Ne perdez pas espoir quand-même. Votre voiture doit être jugée non dangereuse et cela à l’issue d’un contrôle technique ne datant pas de plus de 6 mois à l’heure de la vente. Si vous avez déjà eu un accident avec votre voiture, mentionnez-le à l’acheteur potentiel ainsi que tout autre vice caché dans votre véhicule. Toutes les cartes doivent être claires avant la signature du contrat de vente, pour éviter toute complication ou poursuite judiciaire éventuelle.

Sinon, tentez votre chance auprès des professionnels

Si vous êtes sûr que votre voiture n’a aucun espoir de fonctionner à nouveau, il ne vous reste qu’à vous en débarrasser sans vous attendre à faire une plus-value. Dans ce cas, proposez-la à des garagistes ou des casse-autos. De cette façon, vous n’avez pas de visite technique à faire, et vous êtes tranquille. Les casse-autos ou les garagistes vous la rachètent, la détruisent, et en prennent les pièces pour les revendre ou les réintégrer dans des voitures en réparation.

Votre agent d’assurance peut vous apporter une solution

Si votre voiture ne peut pas être réparée et donc ne peut plus être immatriculée à nouveau, vous pouvez négociez une revente avec votre agent d’assurance. C’est le cas d’une voiture gravement accidentée, ou une voiture économiquement irréparable.

Si l’accident n’est pas aussi grave que ça, la voiture peut être réparée. Si le coût de la réparation est supérieur à la valeur vénale de la voiture, l’assurance vous indemnise sur la valeur vénale de la voiture, c’est-à-dire sa valeur sur le marché à l’heure qu’il est, ou la valeur que vous avez conclue sur le contrat d’assurance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here