steering-wheel-801994_1280
Lifestyle

Bien qu’il soit relativement petit, le démarreur est à juste titre l’une des pièces maitresses d’une automobile. Ce dispositif permet en réalité de mettre le moteur en marche. À l’instar de l’alternateur ou de la batterie, il n’est pas à l’abri des pannes. Avoir une idée sur son mode de fonctionnement vous aidera ainsi à mieux l’entretenir et donc à prévenir d’éventuelles pannes. 

Démarreur d’auto : qu’est-ce que c’est ?

Comme l’indique son nom, le démarreur est la pièce qui permet de mettre en marche tout le circuit d’une automobile. Il se caractérise par 3 éléments à savoir : le moteur électrique, le solénoïde et le lanceur. Chacun d’eux joue un rôle spécifique.

Relié à la batterie du véhicule via un gros câble, le moteur électrique est l’élément qui fournit de l’énergie au démarreur. Pour rappel, le démarreur est la pièce qui consomme le plus d’énergie fournie. Dans ce sens, avant d’acheter un démarreur neuf, vous devez vous assurer que l’énergie qu’il reçoit est inférieure à celle fournie par la batterie. Par exemple, un simple véhicule utilitaire peut nécessiter jusqu’à 600 ampères au démarrage

Quant au solénoïde, il sert d’intermédiaire entre la clé de contact et le moteur électrique du démarreur. Son action permet d’alimenter l’ensemble du circuit du démarreur. À cet effet, il est composé d’un noyau qui est entouré par deux bobinages. Le premier (bobinage de maintien) est relié au corps du solénoïde tandis que le second (bobinage d’appel) est rattaché aux inducteurs implantés sur la carcasse du moteur.

S’agissant du lanceur, il permet de faire fonctionner le volant moteur. Ainsi, il est composé d’un pignon denté, d’une roue libre et d’une sorte de fourchette.

Comment fonctionne un démarreur d’automobile ?

Lorsque vous tournez la clé de contact, une impulsion de 12 volts est envoyée au démarreur. La tension reçue va ensuite mettre en marche la fourchette. Cette dernière à son tour fait pousser le pignon d’entrainement sur la roue du volant moteur. Lorsque le pignon est mis en place, le solénoïde actionne le moteur électrique. Ce dernier quant à lui se charge de faire tourner le pignon et dans le même temps le moteur du véhicule. Logiquement, lorsque vous relâchez la clé de contact, le démarreur s’arrête faisant ainsi ramener le pignon à sa place initiale.

Les différentes pannes d’un démarreur d’automobile et leurs causes

Les pannes liées au démarreur d’une automobile peuvent résulter de différents facteurs. En voici quelques-uns :

  • Rien ne se passe au démarrage : Cette réaction résulte généralement du fait que le démarreur reçoit une faible tension électrique. La panne peut donc se situer au niveau des câbles ou au niveau du solénoïde.
  • Le démarreur tourne dans le vide : Cette panne provient dans la plupart des cas du pignon. Soit il a du mal à se mettre en place, soit-il n’atteint carrément pas le volant moteur.
  • Le véhicule démarre, mais émet un son métallique : Ce problème signifie que le pignon est resté coincé sur le volant moteur au moment où il se mettait en place.

Peu importe la panne que vous remarquerez, l’idéal est de faire appel à un professionnel pour la réparation de votre démarreur.

Vous voulez trouver votre voiture préférée ?

Nous avons une grande liste de voitures à voir.